Deux lits de bébé sur fond vert

Si magasiner des articles sympas pour bébé est amusant pendant la grossesse comme après sa naissance, la quantité d’information à évaluer peut être lourde. Comment faire la part des choses afin de magasiner seulement les articles utiles? Simplifiez les choses en commençant par un gros achat qui sera le meilleur allié de vous et de votre enfant pendant des années : le lit de bébé. Nous avons créé ce guide pour répondre à toutes vos questions concernant les types de lits, leur prix, les normes de sécurité et l’achat d’un lit d’occasion. Vous saurez ainsi comment choisir le lit idéal pour bébé et pour vous.

Vous voulez passer directement au magasinage? Découvrez notre liste des meilleurs lits pour bébé.

Questions à poser lors de l’achat d’un lit de bébé

plus icon

1Quand magasiner le un lit de bébé?

Prendre les dispositions nécessaires pour assurer le sommeil de bébé avant sa naissance est une excellente chose. Santé Canada recommande aux parents de partager la même chambre avec bébé pendant les six premiers mois de sa vie.[1] Ainsi, votre bébé dormira dans votre chambre à votre portée mais dans une unité distincte. Vous vous demandez pourquoi?

« Nous croyons que c’est parce que les tout-petits entendent les bruits que nous faisons dans notre sommeil tout comme nous entendons les leurs et qu’il y a donc plusieurs éveils tout au long de la nuit », dit Rosalee Lahaie Hera, P.D.G. et consultante en sommeil certifiée chez Baby Sleep Love à Toronto. Ces réveils peuvent contribuer à prévenir le syndrome de mort subite du nourrisson (SMSN).[2] « Nous ne voulons pas que le sommeil des enfants soit trop profond car cela pourrait nuire à leur sécurité. »

En plus de partager la même chambre, suivez toujours les ABC du sommeil sécuritaire :

  • A = Seul (sans jouets, couvertures ou parents dans le même lit)
  • B = Bébé couché sur le dos
  • C = Dans un lit de bébé ou un moïse[3]

2Choisir un moïse ou un lit de bébé?

Vous devrez décider si vous préférez que votre nouveau-né dorme d’abord dans un moïse, un berceau ou un lit de bébé standard.

  • Moïse ou berceau : les moïses et les berceaux occupent moins d’espace que les lits de bébé et ils conviennent parfaitement quand l’espace est restreint. Ils peuvent être déplacés facilement d’une pièce à l’autre et leur prix est souvent abordable. Des directives s’appliquent concernant ces deux types de lits, notamment pour la hauteur, le poids et les étapes de développement de l’enfant (par exemple, bébé pourrait rouler hors du lit ou se mettre sur ses genoux). Pour ces raisons, vous voudrez probablement utiliser le moïse et le berceau seulement jusqu’à l’âge de six mois.[4]
  • Lit de bébé standard : un lit de bébé pleine grandeur peut servir de la naissance à l’âge de trois ans[5] – ou plus, si vous choisissez un modèle qui se convertit en lit d’enfant ou en lit pleine grandeur.

3Combien coûte un lit de bébé?

Comme pour tout mobilier, la fourchette de prix pour un lit de bébé varie largement : de 100 $ à plus de 5000 $ ici. Bien entendu, plusieurs variables influencent le prix comme les matériaux, le rangement supplémentaire et la marque. Vous pourriez payer davantage pour les éléments suivants :

  • Matériaux biologiques ou entièrement naturels
  • Capacité de conversion en un lit pour enfant ou pleine grandeur
  • Rangement supplémentaire ou table à langer intégrée
  • Marque de designer.

À moins de choisir un modèle de luxe, vous dépenserez sans doute entre 150 $ et 500 $ pour le lit de bébé, plus 75 $ à 200 $ pour le matelas.

4Quelles caractéristiques de sécurité doit avoir un lit de bébé?

Tout produit pour bébé vendu au Canada doit respecter certaines normes de sécurité établies par le gouvernement. Plusieurs produits canadiens ont des certifications de sécurité américaines provenant d’organisations comme la Juvenile Product Manufacturers Association (JPMA). Si ces certifications ne sont pas absolument nécessaires, le fait de savoir que les entreprises ont volontairement soumis leurs produits à des tests de sécurité supplémentaires pourrait apporter une certaine tranquillité d’esprit.

Vous voudrez également examiner d’autres aspects :

  • Matériaux sécuritaires pour bébé. Recherchez des produits dont la peinture et le fini sont non toxiques et sécuritaires pour bébé – pas seulement le lit, mais également pour le matelas et la literie. Vous débourserez davantage pour l’achat de matériaux biologiques ou entièrement naturels. Cela vaut le coup si cette caractéristique est importante pour vous.
  • Côtés fixes. Depuis décembre 2016, la vente de lits de bébé à côté abaissable est interdite au Canada.[6] Un côté abaissable se glisse vers le bas pour permettre à un adulte d’atteindre le bébé dans son lit. Cette fonctionnalité a été jugée non sécuritaire en raison de la possibilité que le côté puisse céder pendant que dort le bébé ou si ce dernier poussait contre ce côté.
  • Roues verrouillables. Les roues sont pratiques pour déplacer un lit de bébé d’une pièce à l’autre. Assurez-vous qu’elles se verrouillent de façon sécuritaire et vérifiez-les en poussant contre tous les côtés du lit.
  • Bordures de protection ou contours matelassés. Santé Canada déconseille l’utilisation de bordures pour lit de bébé car elles présentent des risques de suffocation ou d’étouffement.[1]
  • Soutien du matelas. Un matelas de lit de bébé trop moelleux peut présenter des risques pour les bébés. « Certains matelas ont un côté ferme pour les bébés et un côté plus moelleux pour les jeunes enfants », enseigne notre experte. « Suivez toujours les instructions du fabricant, mais sachez que plusieurs diront que le côté plus ferme du matelas devrait servir durant la première année de vie de bébé et qu’ensuite, l’autre côté est à utiliser pour le jeune enfant. » Recherchez un matelas spécialement conçu pour bébé : un matelas ferme qui ne s’affaisse pas et ne laisse pas d’espace autour du cadre de lit. Consultez notre guide d’achat de matelas pour lit de bébé pour en savoir plus sur la taille du matelas et sur les aspects concernant la sécurité de bébé.

5Dois-je opter pour un lit de bébé convertible?

Tout dépend de votre style de vie. Si vous aimez l’idée de faire un seul achat qui sera un lit pour bébé qui pourra éventuellement être converti lorsque bébé grandira, un lit de bébé convertible pourrait convenir. Les lits convertibles sont ainsi nommés car ils peuvent être convertis en lit pour jeune enfant ou en lit de repos habituellement. Ce style de lit est un modèle trois-en-un. Il existe aussi des modèles convertibles quatre-en-un qui se transforment en lit à deux places. Sachez que les trousses de conversion sont vendues séparément.

Graco 4-in-1 crib converts to toddler bed and full-sized bed

6Magasiner un lit de bébé d’occasion est-il sécuritaire?

Empêcher des articles de se retrouver dans des sites d’enfouissement est un désir raisonnable. Cependant, quand il est question des lits et matelas pour bébé, il y a des normes de sécurité à considérer avant d’en magasiner un d’occasion. Selon Santé Canada, les lits de bébé fabriqués avant 1986 ne sont pas conformes aux normes de sécurité actuelles.[7] Toutefois, « s’il respecte toutes les normes de sécurité, un lit de bébé d’occasion peut être un bon choix », explique notre experte. « Vous devez avoir le manuel d’instructions du fabricant afin de savoir à quel moment le lit de bébé a été fabriqué et s’il est à jour. »

Procédez avec prudence en vous assurant que toutes les pièces sont intactes et sécuritaires et en inspectant le lit soigneusement. « Je ne crois pas que les fabricants puissent assurer la sécurité d’un produit d’occasion. Bien évidemment, comme pour tout ce qui concerne le parentage, vous devez mesurer les risques et les avantages », dit-elle.

heart icon
Astuce sécurité
Si un matelas neuf pour le lit de bébé vous coûtera plus cher, vous aurez en contrepartie l’esprit tranquille. Vous saurez qu’il est en bon état et vous serez assuré qu’il est ferme et sans moisissure, sans maladies transmissibles et sans organismes nuisibles.[8]

7Quels articles supplémentaires magasiner en plus du lit de bébé et d’un matelas?

Un bébé a besoin de peu de choses pour dormir confortablement : un drap-housse, une grenouillère douillette et une couche de nuit. Tout le reste n’est pas nécessaire et pourrait même être non sécuritaire.

  • Drap-housse : le drap du matelas devrait être parfaitement ajusté pour ne pas s’entasser. Il doit être sans déchirures et sans trous. Le coût de la literie de bébé varie selon la taille, la qualité de l’étoffe et la marque. Sachez que votre plus grande priorité devrait être un drap-housse bien ajusté qui restera en place. Lavez-le au moins une fois par semaine. Si bébé vomit dessus ou a un accident, lavez le drap immédiatement.
  • Drap ou protège-matelas imperméable : vous pouvez utiliser un protège-matelas imperméable à condition qu’il soit conçu pour un matelas de bébé. Une bonne couche de nuit peut également contribuer à prévenir les fuites.
  • Grenouillère : Santé Canada recommande d’utiliser uniquement des vêtements de nuit conçus spécialement pour les bébés car les normes concernant l’inflammabilité des pyjamas pour bébé diffèrent des autres vêtements. Par exemple, les cotons et mélanges de coton sont souvent plus inflammables que les mélanges synthétiques.[1] La grenouillère doit être bien ajustée et ne présenter aucun bouton ou bouton-pression mal fixés.
  • Sac de nuit : un sac de nuit ressemble un peu à un tout petit sac de couchage pour bébé. Il est normalement muni d’une fermeture à glissière. Bébé restera ainsi bien au chaud pendant la nuit même s’il se découvre. Le degré de chaleur des sacs de nuit peut varier : assurez-vous de lire les étiquettes pour choisir celui qui convient le mieux pour votre enfant. Vous pouvez également trouver des sacs de nuit plus légers pour l’été.
  • Mobiles et dispositifs sonores : il existe des produits qui se fixent au lit pour divertir bébé et l’apaiser, comme par exemple des mobiles et dispositifs sonores. Consultez toujours le manuel qui accompagne ces produits. « Dans leurs instructions, les fabricants diront normalement de ne pas faire d’ajout [pièces que vous ajoutez au lit de bébé après l’avoir acheté], car ils ne pourront alors assurer sa sécurité », explique Rosalee Hera. « Ils sont formidables pour divertir bébé durant le jour mais je ne les recommanderais pas au coucher. »
heart icon
Astuce sécurité
Les oreillers, couvertures, toutous et jouets ne sont pas recommandés par Santé Canada car ils présentent des risques de suffocation.[1] Si vous aimez l’allure d’un lit de bébé décoré, assurez-vous simplement de retirer les articles ajoutés avant le coucher.

8Après avoir trouvé le lit de bébé idéal, comment m’y prendre pour que bébé dorme?

En voilà une question vieille comme la Terre! Rosalee Hera recommande de commencer un rituel de dodo pour aider toute la famille à se détendre. « Chaque bébé est unique. C’est pourquoi j’encourage toujours les familles de trouver quelques activités calmantes pour tout le monde et qui peuvent être exécutées à peu près dans le même ordre chaque soir », dit-elle. « De cette façon, vous signalez : quand ceci se produit, cela [le dodo] s’ensuit. »

Elle suggère de chanter des berceuses, de raconter des histoires apaisantes, de masser bébé ou même de le baigner – mais seulement si donner un bain est une activité qui vous détend et n’est pas stressante. « Le rituel doit avoir lieu dans la pièce où il dormira », explique Rosalee Hera. Elle recommande un éclairage doux et l’utilisation d’un dispositif sonore à faible volume, ce qui peut aider certains bébés à s’endormir. « Un bruit de fond statique peut être gênant si la chambre est partagée avec les parents. Vous pouvez aussi recourir à du bruit rose, comme le bruit de la mer ou de la pluie par exemple. C’est souvent un peu plus tolérable. »

Lits de bébé et matelas

Les prix indiqués sont sujets à changement. Veuillez vérifier sur Walmart.ca pour connaître les prix les plus récents.

Cet article est offert à titre d’information générale. Lisez toujours les étiquettes et suivez les instructions incluses avec les produits. Walmart n’est pas responsable des blessures ou dommages engendrés par l’utilisation du produit.